Tag: Mali

12
Feb

Les femmes à Bouillagui (Mali), Monzona (Mali), Agnack Petit (Sénégal) et Damaro (Guinée)

Auparavant dans la société soninké dès la naissance de la fille on allait mettre un bout de fil au pied de la fille comme fiancée. Mais à Bouillagui, un village qui fait partie de cette sphère, c’était le cas contraire au temps passé. A Bouillagui c’est quand la fille atteint 10 ans ou 14 ans comme ça, elle peut être

Read more

11
Feb

Les parures féminines en or à Bouillagui (Mali)

Ces parures féminines en or sont appelées en soninké Demba Tourou. Elles sont fabriquées en or 18 cara, 21 cara ou 24 cara. Les femmes de Bouillagui les portent pendant les festivités telles que les mariages, baptêmes et circoncisions. Même les jeunes filles les portent. Leurs mères tentent de chercher de l’or pour leur fille dès le plus jeune âge

Read more

16
Aug

LE TAMBOUR PUBLIC Bouillagui (Mali)

C’est un instrument de communication et d’information qui sert à véhiculer les nouvelles du village, les informations sur les feux de brousse, le vol des bétail ou les réunions publiques. EN SONINKE : ke dangue ni  Bouyagui debe  dangue  niaa ke be dan nia debee nokho  nga debgoumou na timi ke gueni kho goundou niinbe na feyee wala debgoumou meniee .

Read more

19
Jun

Une cérémonie de fiançailles à Monzona (Mali)

Cette coutume très ancienne est pratiquée dans nos sociétés africaines qui demande qu’un prix soit versé pour avoir le droit de prendre une épouse. C’est un procédé très formel qui comporte certaines règles et protocoles qu’il faut respecter. Toute négociation doit se faire obligatoirement par l’intermédiaire d‘un griot ou d’un notable du village, qui connaissent bien les familles du village

Read more

19
Jun

Le mystère du ZIRABA le grand baobab de Monzona (Mali)

  Ziraba, en Français grand baobab, de par son ancienneté, son histoire et sa grandeur. Son intérieur est accessible à partir de son tronc qui dispose d’une ouverture semblable à une porte d’entrée d’une caverne. Photo: Mamadou Sène Cissé Un lieu de croyance mystique Quand les premiers habitants sont venus pour la première fois s’installer et fonder le village après

Read more

19
Jun

Marietou Fofana, la filleuse de Bouillagui (Mali)

Dans la vidéo ci-dessous, Marietou Fofana est en train de préparer le coton à l’aide de l’outil qui s’appelle “kahala” en Soninke. En ce moment elle file. Quand elle termine, elle donne le coton qu’elle a filé au tisserand. Après le tissage, on teint dans le “gara” (teinture obtenu à partir de la cendre de baobab mélangé avec d’autres couleurs

Read more